iStock_000011510213Medium« Appelle un courtier pour connaître le prix de ta maison . . . c’est gratis !!!  Puis tu n’as qu’à vendre par toi-même!» Voilà un conseil souvent entendu dernièrement lors de la  récente période d’effervescence du marché immobilier.  Pour ces conseillers d’occasion, l’offre d’une estimation gratuite par les courtiers est une vraie aubaine, d’autant qu’ils font miroiter ainsi la probabilité de milliers de dollars d’économies en commission.

 

L’opinion gratuite des courtiers est sans doute valable pour établir la valeur marchande d’une propriété, mais est-elle suffisante ? Il faut savoir que le prix demandé pour votre propriété est votre première chance de faire une bonne impression.  L’évaluateur agréé peut aussi donner une valeur probable et fiable à un moment précis,  mais peut-on s’y fier pour établir notre stratégie de mise en  marché et le juste prix demandé ?

 

À vrai dire, la valeur d’une propriété est tout aussi difficile à prédire que le prix d’une action d’entreprise en bourse à la clôture du marché.  De la même façon, la valeur d’une propriété s’établit à la clôture du marché, c’est-à-dire lorsqu’un vendeur et un acheteur s’entendent sur un prix de vente.  Avant cela, le prix demandé n’est qu’une hypothèse, une tendance, un prix espéré ou anticipé.  En fait, le prix d’un bien immobilier est dynamique, jamais fixe. Il évolue selon des variables économiques qui influencent les prix immobiliers. Ces variables sont le marché de l’emploi, la croissance des revenus des ménages, la confiance des ménages, les taux d’intérêt en vigueur et les règles de souscription des prêts hypothécaires. Des enjeux locaux influencent également le prix des maisons comme cela a été le cas lors des inondations suite au débordement du Richelieu et qui a produit une arythmie sur le marché immobilier de cette région. Au Québec, la saison de vente a aussi son importance, car les transactions s’arriment au marché locatif ou plutôt à la période de pointe des fins de baux locatifs au 30 juin de chaque année.

 

Plus que l’opinion gratuite des courtiers, le principal déterminant du prix de vente d’une propriété est une bonne mise en marché. Cette bonne façon de faire commence par la mise en vente de sa propriété sur le véritable marché, soit celui qui est ouvert à tous les acheteurs potentiels. On n’exclut personne, sinon le marché ne peut être efficace et les forces de l’offre et de la demande ne peuvent interagir. Par exemple, une propriété prisée par sa localisation ou ses caractéristiques se vendra au meilleur prix que si tous les acheteurs potentiels pour cette propriété peuvent déposer une offre. Si on exclut préalablement des joueurs importants du marché, on ne peut prétendre au meilleur prix obtenu pour sa propriété.

 

Pour mieux comprendre, un parallèle peut être fait avec le prix d’une action en bourse. L’entreprise qui décide de vendre ses actions en bourse ne pourra prétendre à un juste prix obtenu si certaines catégories d’investisseurs ne sont pas bienvenues parce qu’ils sont représentés par des courtiers.

 

Une mise en marché optimale est donc cruciale pour obtenir le meilleur prix de clôture pour sa propriété.  On peut calculer des économies sur un prix X, mais cela peut être une perte réelle si le prix de clôture n’est pas celui du marché.

 

Prix subjectif d’une propriété (critères qualitatifs)

 

Un autre facteur pouvant influencer favorablement le prix de vente d’une propriété relève d’un certain savoir-faire.  Ce savoir-faire s’apprend par l’expérience de mises en marché de propriétés qui permet d’apprécier une propriété avec l’oeil de l’acheteur potentiel et de faire ressortir les avantages comparatifs d’une propriété par rapport à une autre.  Faire visiter une propriété, c’est de présenter ses qualités. Cela se fait physiquement sur place et un site internet ne peut remplacer une visite.

 

La mise en marché optimale est donc un complément nécessaire et essentiel pour un courtier afin d’arriver à un juste prix de clôture de marché. Ce prix tiendra compte de l’influence des conditions du marché, du moment de la mise en vente, du nombre de propriétés comparables à vendre, de la qualité des autres propriétés offertes, etc.

 

Le prix de vente obtenu découlera enfin du processus transactionnel dont le financement et l’inspection de la propriété en sont les principales étapes. En marge de ce processus, la capacité d’influencer l’autre partie ou la mauvaise foi d’une des parties peut influencer le prix de vente final à un moment de la transaction, même parfois à la fin lors de la signature de l’acte de vente chez le notaire.  En fait, chaque transaction est unique.

 

En conclusion, si vous pensez faire venir un courtier pour obtenir gratuitement son opinion de la valeur de votre propriété, dites-vous que d’autres avant vous ont payé pour son expertise et que celle-ci peut aussi vous permettre de gagner plus d’argent.

À propos de l'auteur
26 articles à son actif

Administrateur ID-3

ID-3 Technologies inc. est une entreprise québécoise qui oeuvre depuis 2001 dans le domaine des technologies de l’information et du développement Web. L’entreprise a pris depuis 2009 un virage important vers l’univers des médias sociaux qui représente avec le Web 2.0 une révolution aussi importante que l’avènement d’Internet. Son équipe dynamique a développé une expertise lui permettant d’offrir à sa clientèle des solutions intégrées de présence et de promotion numérique, de solutions de gestion sur mesure et de commerce électronique à travers Internet.

Laissez-nous un commentaire

110 queries in 1,492 seconds.
À propos de ce site
Outils